Dispersez-vous, ralliez-vous – Philippe Djian

djian.jpg

J’ai lu « Dispersez-vous, ralliez-vous », de Philippe Djian. Depuis le bon vieux temps des excellents livres de cet auteur (ah ! 37.2 le matin, assassins,…) j’attends qu’il m’émeuve. C’est encore raté ! Derrière le titre emprunté à un vers de Rimbaud et une couverture qui n’est pas sans rappeler un tableau de Hopper,  on essaiera de s’intéresser aux aventures de cette pauvre Myriam-peine-à-jouir, perdue chez les bobos. Avec ce qu’elle se met dans le nez comme poudre blanche, c’est vrai qu’elle doit avoir les muqueuses passablement asséchées. Le seul personnage à peu près intéressant dans l’histoire serait son frère, Nathan, gigolo-anarcho-dealer. Et à part quelques envolées de petites culottes dont on commence à avoir l’habitude chez Djian, il ne se passe rien. RIEN. Dispersez-vous, circulez, y’a rien à voir.

Comme j’aime toujours accorder littérature et musique comme mets et vins, je vous conseillerais bien de vous finir avec du Bartók ou du Xenakis, afin de vous mettre raccord avec le snobisme ambiant de ce piètre roman et pour finir le tube de Doliprane. Ce sera Xenakis, que j’allais un jour écouter (et voir) dans cette galerie Denise René, boulevard Saint-Germain, à la fin des années 1960. Je n’avais pas très bien compris, à l’époque, la démarche esthétique de ce grec touche-à-tout, musicien, peintre et architecte, réfugié politique, en 1947, en France, pour ses appartenances au Parti Communiste Grec. J’ai saisi plus tard les logiques de son inspiration en visitant le couvent de la Tourette, pour lequel il travailla avec Le Corbusier en se servant des rythmes conjugués de la lumière et de la musique.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :