La Gacilly, les belles images

festival-photo-la-gacilly-la-gacilly.jpg

Imaginez une exposition de photographies, à ciel ouvert, sur 20 kilomètres carrés !

C’est une réalité. Depuis le 4 juin 2016,
comme chaque année depuis 13 ans, on peut admirer dans les rues et les ruelles de La Gacilly, dans le Morbihan, des images de grande qualité, immenses parfois. Ce festival est né à partir d’une idée de Jacques Rocher, fils d’Yves Rocher (oui, les produits de beauté), maire depuis 2008 comme le fut son père, qui soutient que la force de l’image peut être utilisée à défendre la nature. Je parierais bien que cet industriel, tout militant qu’il soit, a aussi une image à défendre. Toujours est-il qu’encore une fois, le bel été breton se parait à La Gacilly de très jolies œuvres de grands noms de la photographies.

Cette année, mise en place sous le signe du Japon, hommage à la photographie nipponne mais aussi aux océans, le festival propose des œuvres inédites, mais également des tirages anciens dévoilant le quotidien, l’architecture et les paysages, issus de la collection du musée des arts asiatiques Guimet, de Paris. On peut admirer des images de Yukio Ohyama sur le mont Fuji, les photographies d’oiseaux de Yoshinori Mizutani, les sources chaudes naturelles de Lucille Reyboz ou encore les marées noires et la pollution de Daniel Beltrà.

Je me suis promenée dans cette belle exposition, admirant les œuvres , et j’ai passé, ma foi, une belle journée en compagnie de ces artistes. Indéniablement les images sont magnifiques, curieuses, émouvantes… Il y a beaucoup à voir. Toutefois, cette exposition m’a paru aller au-delà de la ligne éditoriale annoncée : pourquoi, déjà, deux thèmes ? De plus, beaucoup d’œuvres semblent hors de ces thèmes. Cette diversification rend la concentration du spectateur difficile. J’aurais aimé profiter d’un moment consacré au Japon, ou aux océans, ou aux photographes émergeants, qui ont rendu si bien l’ambiance d’une rave illégale, de la jungle de Calais, mais pas tout ça en même temps !

Vous avez jusqu’au 30 septembre. Pour profiter des belles images,  du beau temps, et des bonnes galettes et crêpes de « La Mauvaise Graine », dans la rue principale.

2016-01-9--20-04-31.jpeg

 

Un commentaire sur “La Gacilly, les belles images

Ajouter un commentaire

  1. Avec nos 3 petits enfants, nous sommes allés en vacances à La Gacilly en 2012. Festival Photos « Peuples et Nature » avec le Brésil en invité d’honneur. Petits et grands étaient surpris de voir ces immenses photos dans les rues et les jardins. On s’était promis d’y retourner. Merci de nous le remettre en mémoire.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :