Il faut laisser les cactus dans le placard – Françoise Kerimer

9782709635622.jpg

J’étais en Bretagne. J’avais décidé de lire local et je choisis, dans cet esprit, un roman qui se déroule, en partie, dans cette région. Le phare de Port-Manech, dont il est question dans le récit, n’était alors pas très loin de la maison où je me trouvais. Attirée par le titre, ayant laissé moi aussi quelques chardons dans le fond des tiroirs, j’ai plongé dans le récit de Françoise Kerimer, qui partage sa vie, il y a pire, entre Bretagne et Paris.

Trois sœurs perdent un père secret, absent, sombre, dont elles s’étaient plus ou moins éloignées. Marie, l’aînée, est mariée avec un pianiste et tient une librairie. Anne, la cadette, vit en plein vent, au pied du phare. Elle est artiste, sans grand succès, mais elle dévore l’existence tout en essayant de joindre les deux bouts. Lise est solitaire, fragile, mélancolique. Si toutes les trois sont atteintes par ce deuil, c’est bien sûr de façon différentes selon leurs personnalités. Mais toutes en sont bouleversées. Sur le ton de la confidence, elles racontent leur vie, chuchotent à l’oreille du lecteur leurs souvenirs, leurs propres impressions face à la mort qui bouscule leur quotidien. Chez le notaire, elles sont confrontées à une rencontre inattendue, se heurtent violemment à cet héritage et doivent tenter de comprendre l’homme qui fut leur père, et son histoire. C’est émouvant et l’écriture fluide révèle les personnalités avec beaucoup de finesse, jusqu’à la fin qui s’ouvre en suite possible, un peu trop brutalement, peut être.

Françoise Kérimer avait gagné son pari : j’ai été submergée par le poids de mes propres secrets familiaux, des non-dits, des blessures. Tout ça sur fond de ciel breton, d’embruns salés, de gris sur l’océan, et j’ai entendu la magnifique chanson de Bashung qui savait si bien me parler. 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :