En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

en-attendant-bojanglesM304851.jpg

 

La couverture délicieusement kitsch s’ouvre sur l’histoire d’un couple d’amoureux qui, sous les yeux émerveillés de leur petit garçon, s’échappent de la réalité par la danse, la musique et la fête quotidienne. La mère, extravagante, entraîne cette famille et ses amis dans un tourbillon permanent. Mademoiselle Superfétatoire, grand oiseau atypique déambule dans la maison, les accompagne partout.  Mais la femme fantasque finit par tomber dans le désespoir et la confusion. Le père fera tout pour que le bonheur ne cesse, à tout prix. L’écoute sans cesse répétée du même vieux vinyle représente la métaphore de ce refus d’affronter la réalité.

Olivier Bourdeaut est nantais, né en 1980. Ce petit roman sensible comme une fable, à la prose chantante, est son premier.
Ce récit  touchant m’a donné envie de réécouter toutes les interprétations de « Monsieur Bojangles » et bien que celle de Nina Simone en soit une des meilleures, j’ai particulièrement apprécié une vidéo de Whitney Houston dans laquelle elle invite le grand Sammy Davis Jr. Celle de Robbie William est très belle aussi.

Whithney Houston

th3WY819K4.jpg

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :