Off minor, John Harvey

9782743601546

Le pudique et réaliste John Harvey nous proposait, en 1992,  cette oeuvre au thème sensible, la pédophilie, sujet déjà traité dans son premier ouvrage, « Coeurs solitaires ».

A Nottingham, une enfant a été assassinée et, aux regards des premières constatations, violée. Raymond est suspecté, arrêté, interrogé, relâché. Un deuxième meurtre vient d’avoir lieu.

Charles Resnick, enquête. Ce héros habituel des romans de Harvey, d’origine polonaise, aime les chats et le jazz, et cette fois, le titre de Thelonious Monk, « Off Minor », s’impose à son écoute et l’accompagne. Ce livre, que je tiens entre mes mains, fait le récit de la quatrième enquête de l’inspecteur mélomane et atypique, après « Coeurs solitaires », « Les étrangers dans la maison », « Scalpel ». Si le thème principal est bien la pédophilie et la disparition de Gloria, de Sara, d’Emily, il nous décrit très précisément le contexte social, l’ambiance qui règne dans la ville de Nottingham, berceau de Robin des Bois et des cigarettes Player, pendant les années Tatcher. Il n’y a plus de Robin et moins de bois et le chômage, la précarité, le racisme et la violence, dans cette cité des Midlands, forment le terreau idéal pour l’ambiance d’un roman du genre noir. Les drames intimes des personnages secondaires, dans les romans de Harvey, sont toujours développés avec soin. Tel un sociologue, il aborde, à l’aide de portraits finement brossés,  les problèmes de couples, de communautés, de prostitution, ainsi que les difficultés, pour les policiers, de faire régner l’ordre, de leur sentiment d’être toujours exposés. L’écriture sans complaisance de la société britannique donne au récit un aspect humain, empathique et le contexte social prend ainsi le pas sur l’enquête proprement dite.

L’inspecteur Resnick ne renonce pas. Il compose avec les fausses pistes, tente de se comporter avec les suspects le plus objectivement possible, assiste à la douleur des parents et nourrit ses chats. Il est divorcé et sans enfant. Alors, lorsque son moral est trop bas, il boit un peu de vodka, comme un vrai Polonais, en écoutant Lester Young, Billy Holliday ou Thelonious Monk. Comme il se nourrit de sandwichs un peu trop élaborés, sa garde-robe en prend un coup. Ainsi que son créateur, il est humaniste et sensible et il sait que toute l’efficacité qu’il met à son travail de flic ne résoudra pas les problèmes de la société. Décidément trop gentil, il est supporter du Nottingham County, la pire équipe de foot britannique. En un mot, il est charmant. Il me plaît. Je ne suis pas la seule.

Si vous commencez à fréquenter l’inspecteur Resnick, vous pouvez commencer par lire « Coeurs solitaires ». C’est la première enquête de la série. Il y en a environ une dizaine. Et si vous y prenez goût, attention, c’est addictif !

Bien sûr, pour arroser ça, prenez un verre de bonne vodka polonaise et écoutez Thelonious, son morceau « Off Minor » donne le titre au récit. Thelonious Monk joue sans principes, il est marginal et imprévisible. Si vous regardez une vidéo où il est au piano, son assise désaxée, son buste toujours mobile, ses épaules qui paraissent comme crispées, le toucher -la frappe !- incroyable de ses doigts tendus, vous pouvez vous dire que c’est tout ce que l’on apprend pas à l’école de cet instrument. Mais lui, Monk, il appartient à un autre monde. Il faut apprendre à l’écouter. C’est un révolutionnaire. Il vous faudra bien une autre vodka !

Off minor – Thelonious Monk

telechargement-8

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :