Mamalapuram, splendide et souillée

2017-16-2--17-57-30.jpeg

J’ai leur coeur lourd. La désolation provoquée par la collision de deux monstres de ferraille chargés d’une centaine de tonnes de pétrole brut, à une dizaine de kilomètres des côtes du Tamil Nadu, a fait autant de ravages dans la population que dans la beauté des plages aux rochers si joliment griffés par les artistes de Mamalapuram, là où vivent et oeuvrent patiemment beaucoup d’Indiens de la caste des sculpteurs. Sur plus de quarante kilomètres, la souillure a atteint la beauté, a emprisonné les oiseaux, et prive les habitants de nourriture. Les chances sont faibles, au regard du manque d’équipement, de réduire cette affreuse et meurtrière nappe en dérive qui couvre l’océan. Des fonctionnaires ont été engagés pour nettoyer, sans consigne de sécurité, sans encadrement. Ce sont les villageois qui se mobilisent avec de pauvres moyens, à l’aide de simples seaux de plastique, sans protection, peu organisés face aux autorités et aux responsables pour manifester et demander des dédommagements.

 

 

Un commentaire sur “Mamalapuram, splendide et souillée

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :