Brunch au Musée, le goût des Nantais.

J’étais restée une dizaine d’années loin de Nantes. Non que je ne revinsse quelquefois car le « Voyage à Nantes », chaque année, m’invitait à suivre la ligne qu’il avait tracée sur son pavé, le beurre blanc me manquait et j’étais heureuse de revoir les visages des procrastinateurs qui m’avaient promis leurs visites. Le musée d’Arts (ré)ouvrait comme pour fêter mon retour et je n’ai point tardé à me rendre dans sa nouvelle blancheur. Comme j’avais quelques nouvelles du chef hyperactif d’Eric Guérin, dont on vantait le talent, j’avais décidé de réserver en septembre une table à la Mare aux Oiseaux, projetant déjà de doter mes papilles d’un menu dégustation en bonne compagnie. Or, on me disait que le culinaire artiste, amoureux des Beaux-Arts, ajoutait ses talents aux oeuvres exposées dans la très belle bâtisse de deux siècles son aînée. Alors, il me tardait de m’y rendre, pour patienter avant l’évasion brièronne.

th

Je fus donc au musée dimanche. Et pas seulement, vous l’aurez deviné, pour m’assurer de la présence de Madame de Senonnes. J’ai traversé l’espace magnifique du grand patio, magnifié par Susanna Fritscher qui, jouant avec la lumière et le son, a réalisé une installation vibrante et troublante. Remarquant les subtilités d’un subtil accrochage, mêlant l’ancien au moderne dans certaines parties développant des thèmes, je me suis dirigée vers les oeuvres du 20ème siècles qui gardent l’empreinte de mes défunts amants, de mes anciennes amitiés, me suis souvenue de cet après midi dans un hôtel de l’Ile d’Oléron, où je lisais les numéros de l’annuaire, à haute-voix, que mon amoureux traduisait en cinétique jusqu’à l’oeuvre accrochée maintenant ici, rouge et bleue, vibrante. Comme je refusais de céder à la nostalgie, j’ai décrété qu’il était l’heure de se nourrir d’autres choses ! J’ai descendu le monumental escalier, me suis dirigée tout droit vers le café, oubliant la halte à la Boutique.

2017-11-07-18-20-24

Loin de l’ambiance habituelle des cafétérias de musées, l’endroit est accueillant, souriant, amical. On entre dans un vrai bistrot, décontracté, convivial, au coeur du Palais. C’est brunch, le dimanche, ici. Bonne idée, pour les réveille-tard, les pas-encore-couchés, et même les insomniaques à bon appétit. Le chef signe ses gourmandises, cakes travaillés aux saveurs de menthe, de fruits confits qui s’accordent aux confitures pur-fruit, aux jus de culture biologique. On ne résiste pas aux madeleines, aux cookies fleurant bon le beurre salé, aux oeufs brouillés… Une palette de charcuteries que l’on sent du terroir nantais, fromages vachers, poissons fumés, nous rappelle que l’exigence fut, pour l’artiste, de proposer des produits de la région. C’est abondant et varié, on veut goûter à tout ! Café et thé sont proposés à nouveau, (n’oubliez pas de m’apporter, cette fois, une petite coupelle pour déposer mon sachet de thé, s’il vous plaît). Alors que nous nous décidons à partir, on nous propose, sur le bar, une flûte… de Prosecco ! J’adore ! Mais, ce n’est pas Nantais, ça, dîtes-donc, Monsieur Guérin. Vous n’ignorez pas que certains vignerons du coin ont su travailler à la méthode champenoise quelques crus bien de chez nous ! Mais je l’ai sifflée quand même, la flûte, avec plaisir. Je reviendrai. D’ailleurs, j’ai trouvé votre équipe bien sympathique. Le musée est digne de vous, chef ! A bientôt à « La Mare ».

Je reviendrai aussi pour revoir Madame de Sennones, peinte par Ingres, le joli petit Kandinsky bleu, la belle dame Mauve de Martial Raysse, des sculptures de Rodin…

355

 

2 commentaires sur “Brunch au Musée, le goût des Nantais.

Ajouter un commentaire

  1. oui ce coup de cœur pour ce joli petit Kandinsky bleu, c’était quand déjà ? il y a 20 ans ? 30 ans ? sais plus. Puis le songe de Saint Joseph par De LaTour . Je les ai retrouvés aussi , 2 visites pour moi de ce musée depuis sa réouverture tant attendue

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :