Mai, oui mais !

Réservoir des sens

2017-26-4--16-32-56.jpegOui, le voilà, le joli mai. Le temps du muguet, le temps des fleurs… On va faire honneur, comme il se doit, à la végétation, aux sources jaillissantes, à la fécondité. Enfin, tout ça c’est du folklore. N’empêche ! Certain printemps, lorsque mouvements de grèves sauvages et générales, occupation de notre Sorbonne, prise des usines et lancers de molotov rue Gay Lussac et ailleurs, aboutirent à quelques accords non négligeables, la société post-moderne pensait pouvoir se vanter joyeusement d’avoir mis fin, comme à un tardif hiver, à l’autoritarisme de la morale, de la religion, du paternalisme, prônant le renouveau, la conscience humaniste et la liberté. Pas de rupture, donc, symboliquement, avec une belle idée de la nature féconde et jaillissante ! J’y étais ! Et selon le slogan de l’époque, j’étais réaliste, puisque je demandais l’impossible. Il y a aura bientôt cinquante ans !

Mais… je refuse encore aujourd’hui que…

Voir l’article original 230 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :